گزینه Tinder dévoile une nouvelle pour protéger les utilisateurs LGBTQ +


Translating…

Voilà quelques années que l’application de rencontres Tinder propose de nombreux genres différents afin que les utilisateurs puissent se définir comme ils le souhaitent. À l’époque, celle-ci avait alors collaboré avec la GLAAD, une association américaine visant à lutter contre les discriminations subies par les personnes LGBTQ .

Plus récemment, Tinder a collaboré avec une autre association mondiale afin de mettre en place une nouvelle option baptisée Traveler Alert.

Tinder s’engage pour protéger les personnes LGBTQ

Comme l’indique Tinder dans un article sur le sujet, Traveler Alert est une fonctionnalité visant à protéger les utilisateurs LGBTQ . En effet, l’application rappelle à raison que plus de 70 pays à travers le monde disposent encore de lois particulièrement discriminantes.

Tinder LGBTQ  Traveler Alert

© Tinder

Pour éviter que les personnes LGBTQ utilisant Tinder puissent être en danger dans ces pays, l’application prévoit donc de les alerter sur les lois en vigueur. De la même façon, celles-ci pourront choisir de masquer leur profil dans la zone concernée ou d’apparaître afin d’espérer connecter avec d’autres. Mais si l’utilisateur a choisi de pouvoir être vu, son identité et son orientation sexuelle seront automatiquement masquées pour éviter qu’il puisse être la cible de personnes malveillantes ou des autorités du pays concerné. Ces informations seront de nouveau visibles une fois que celui-ci aura quitté la zone.

Des conseils de sécurité supplémentaires ont également été ajoutés à l’application, précise Tinder. Pour ajouter ces mises à jour, ce dernier indique avoir collaboré avec l’International Lesbian and Gay Association (ILGA).

L’option Traveler Alert sera disponible sur iOS et Android dans les jours à venir.

Pour rappel, 11 pays punissent encore l’homosexualité par la peine de mort, à l’exemple de l’Arabie Saoudite, de l’Iran, de la Mauritanie, du Qatar, du Soudan ou du Yémen. Plus globalement, 72 pays punissent les personnes LGBTQ par des peines pouvant aller de la prison aux travaux forcés en passant par la torture et la peine de mort.

Pour en savoir plus, vous pouvez vous rendre sur le site web de l’ILGA, qui publie annuellement une carte du monde et un rapport permettant d’en savoir plus sur les lois et les peines encourues sur chaque territoire.

 

Read More